Naturopathie

Il existe une hygiène et une médecine naturelle appelée “Naturopathie”, qui ne se substitue pas à cette médecine allopathique, mais qui fait merveille dans les maladies chroniques. Des résultats sont obtenus en faisant de bons réglages alimentaires.

La Naturopathie est une médecine éternelle, qui est avant tout une hygiène, un mode de vie avec une alimentation correcte, seul moyen de maintenir la santé de lʼhomme sain ,et de restaurer celle du malade chronique.

Quoique lʼon puisse dire, il y a un triangle médical dans lequel toutes les méthodes se complètent harmonieusement:

Lʼallopathie, médecine dʼurgence irremplaçable.
-Lʼhoméopathie, médecine non toxique aux micro-doses, régulatrices des dysfonctionnement.
La Naturopathie qui est une médecine des profondeurs, restauratrice de la santé par la suppression des causes des maladies.
Quatre facteurs seront à contrôler en permanence chez la personne, ce sont:

-Lʼalimentation (naturelle et équilibrée)

-Lʼexercice physique

-Le sommeil

-La sérénité mentale (stress)

La Naturopathie est un art de vivre dans lʼéquilibre du PVH (potentiel vital homéostatique). Il émane des centres neuro-endocriniens, au niveau des noyaux des nerfs crâniens.
(Homéostasie: équilibre des grandes constantes biologiques).
Le métabolisme:
Cʼest lʼensemble des transformations moléculaires et énergétiques qui se déroulent de manière ininterrompue dans la cellule ou lʼorganisme vivant.
Cʼest un processus ordonné qui fait intervenir des processus de dégradation, le catabolisme, et de synthèse organique, lʼanabolisme.
Cʼest lʼensemble des dépenses énergétiques dʼune personne.
Cʼest lʼensemble des modifications chimiques qui ont lieu dans lʼorganisme, destinées à subvenir à ses besoins en énergie, à la formation, à lʼentretien, à la réparations des tissus, à lʼélaboration de certaines substances comme les hormones, les enzymes, les anticorps.

Ces quatre facteurs ne portent toutefois pas atteinte à la santé si lʼhoméostasie reste normale. Or, lʼhoméostasie dépend de la vitalité disponible dans lʼorganisme vivant.

CONCLUSION: les fonctions de lʼorganisme vivant et ses cent mille milliards de cellules dépendent du PVH qui contrôle lʼimmunité afin de vous permettre d’affronter efficacement les agressions bactériennes et virales de notre monde actuel. L’objectif sera donc de maintenir le PVH à son meilleur niveau.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *